07/05/2008

Enfance meurtrie

               

                  -

                                          Ne pars pas mon chagrin

Tant que périront ces enfants

Sous le déferlement des crachats, de leurs fusils

Ne taris pas ma larme

Tant que pleurera cette mère

Sur ses morts escortés

Ne te tais pas ma voix

Tant que voleront les éclats

De leurs bombes atomiques

 Clémentine Faik Nzuji

                                                                                       

 

Petit soldat mai 09 copie

 

 

 

Chair à canon dans les conflits armés, les Kadogos sont aussi démineurs, espions, porteurs, esclaves sexuels, gardiens des exploitations de pétrole ou de diamants finançant les rébellions d'Afrique et d’ailleurs

-

Commentaires

Pffiou! Ce regard ! Tu as vraiment saisi toute sa détresse, son sentiment d'abandon et la liste sans fin des horreurs auxquelles il a assisté.

Tragique et grandiose !

Merci d'interpeller avec tes fusains !

Écrit par : Jean-Marie | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Africa Queen
Impressionné par vous je suis: ethnologue - photographe - artiste...
Très beau mais triste cet enfant; Sophie voulait que je mette un commentaire mais je préfère en faire pour le "vieillard" (à lire)

Écrit par : Un surnom à trouver | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Marie-Noëlle Trés beau travail, très touchant!
j'ai écrit un texte que j'ai appelé l'enfant guerrier, je le reposterai parce que tel que il ne m'emballait pas. je vais le remanierai;
bonne semaine, à bientôt!

Écrit par : Mathy | 07/05/2008

Répondre à ce commentaire

Enfance meurtrie Quelle détresse dans le regard de cet enfant!
Il doit avoir l'âge de mon petit-fils Noah.

Écrit par : Nadine DESIERE | 10/05/2008

Répondre à ce commentaire

voila! c'est exactement ce portrait qui aurait dû illustrer mon poème enfants guerriers.
oui je connais aussi les enfants de guerre, j'ai vécu au Tchad longtemps... et ailleurs.
et d'aileurs je suis déjà venue ici mais sous le nom de ma petite fille je vois mathy, car je devais être chez elle quand j'ai mis ce com.
bonne journée Marie Noelle!

Écrit par : mimi | 20/05/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.