06/07/2008

Henriette

-

Voici encore un de mes souvenirs douloureux de la République Centrafricaine...Le tableau n'est pas terminé...

Henriette est décédée à 30 ans de cette pénible et courte maladie qu'est le SIDA en Afrique. Elle est partie après son époux, laissant 4 enfants...

 

L'Afrique, qui regroupe près des deux tiers des séropositifs et malades du sida du monde et les trois quarts (76%) des femmes vivant avec le virus du sida, continue à payer le plus lourd tribut à la maladie, selon le rapport de l'Onusida.

En 2004, 3,1 millions d'Africains ont contracté l'infection et 2,3 millions sont morts du sida. Le sida a fait chuter l’espérance de vie au-dessous de 40 ans dans neuf pays africains - Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, République centrafricaine, Rwanda, Swaziland, Zambie et Zimbabwe. Dans ce dernier pays, l'espérance de vie de 52 ans en 1990 est tombée à 34 ans en 2003.

L’Afrique subsaharienne abrite à peine plus de 10% de la population mondiale, mais regroupe plus de 60% des personnes vivant avec le VIH (virus du sida), soit quelque 25,4 millions sur un total mondial de 39,4 millions, note le rapport.

Nulle part ailleurs la « féminisation » de la pandémie n'est plus évidente qu'en Afrique noire où 57% des adultes infectés par le VIH sont des femmes et où 76% des jeunes infectés (entre 15 à 24 ans) sont des filles.

En 2004,  il y avait "en moyenne 13 femmes infectées pour 10 hommes" (contre 12 femmes infectées pour 10 hommes en 2002) et "le fossé continue à se creuser", selon l'onusida. Pire, cette proportion atteint en moyenne, 36 jeunes femmes pour 10 jeunes hommes, selon de récentes études.

 Et en 2008, combien?



 

henriette 6-07-08

-

- 

En République Centrafricaine, la séroprévalence est presque deux fois plus élevée chez les femmes (7,8 pour cent) que chez les hommes (4,3 pour cent). Les zones urbaines sont près de deux fois plus infectées que les régions rurales (respectivement 8,3 et 4,3 pour cent), la région du Haut-Mbomou, aux frontières avec le Soudan et la République démocratique du Congo, dans l’est du pays, étant la plus touchée avec un taux de prévalence du VIH de 13,6 pour cent.Ces résultats placent la RCA « parmi les pays à épidémie généralisée, mais avec tendance à concentration sur le plan géographique », a dit le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), dans un communiqué publié en 2007 pour annoncer les résultats de l’enquête.

Commentaires

Ses yeux... Dans lesquels se lisent tant de choses ! Je t'en reparlerai, c'est certain !

Bises,

Écrit par : Guglielmo | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

Toute la détresse, la tristesse et le désespoir dans un visage. Et pas seulement dans les yeux... Je comprend que cela te rende un peu triste. Quand nous re-dessines-tu un sourire d'enfant ?
Bravo soeurette, ton style à largement pris ses marques maintenant. Bisous

Écrit par : Bernard | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

henriette BEAU très beau comme toujours!
Je passerai chez toi bientôt.
BISOUS

Écrit par : nadine | 07/07/2008

Répondre à ce commentaire

kikou Marinou Merci pour ton passage sur mon blog, je découvre un blog magnifique, je reviendrai car j'ai beaucoup de posts à lire et je crois qu'ils vont tous me passionner, maintenant il est un pard j'ai les yeux qui se ferment lol..... A très bientôt ma presque voisine. Amitiés

Écrit par : Jaly | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

Comment faire pour faire changer ça ;( Je suis profondément triste de lire ces effroyables chiffres de mort provoqués par le sida et du terrible pourcentage de femmes et de jeunes femmes que ça décime ;((( !
Les gars du G8 font de l'esbrouffe et on ne sait même pas si l'argent arrive là où c'est crucial (sans être sucré par des pourris dictateurs et chefaillons mafieux de milices sauvages). Je suis pour le don mais je souhaite qu'il aille à ces pauvres gens malades, affamés et plus malmenés les uns que les autres !
Je serais premier à me porter volontaire et j'exhorte que les gens occupés à ne rien faire bougent leurs petites fesses pour soulager tout ce désespoir humain !!
Dans quel horrible monde vivons nous :(( La mort est aussi à nos portes si on y prend pas garde.
L'aide au développement, la paix et la fin de la famine sont les seules clés capables de freiner ces hécatombes humaines. Quand comprendrons nous vraiment que nous devons mettre un terme à ces atrocités et mettre au pied du mur tout les assassins dirigeant ces pays.
Marie-Noelle je suis de tout coeur avec toi et pour eux !

Je t'embrasse et te dis bravo pour ton blog terriblement humain et vrai !

Massimo

Écrit par : massimo | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

Quelle tristesse dans ce regard....Que toute sa peine est bien exprimée...
Mais elle est très belle et elle me touche beaucoup!
Revenue de vacances, j'ai remis qqs photos de petiots sur mon blog...

Écrit par : Annie | 15/07/2008

Répondre à ce commentaire

ah! le sida, quel fléau encore et toujours! c'est pourquoi j'en ai fait un post non seulemenr sur mon blog mais aussi sur libres2 que, je crois, tu as visité.
une belle personne, noble et fière même dans la douleur comme peuvent l'être les femmes africaines.
j'ai vu que tu connais le Cameroun où j'ai passé une grande partie de ma vie, au nord de Yaoundé vers Nanga ébolkho, à M'bandjock et n'koteng plus précisément.
je te souhaite une bonne soirée marinou!

Écrit par : mimi | 21/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.