18/08/2008

Première expo

Petit rappel...

Voici venu le temps de ma première exposition….

C’est avec un grand plaisir que je t’invite à venir partager ma joie et mon émotion…

Elle se déroule, comme tu le peux le voir sur l’invitation jointe, à Péruwelz, les 23 et 24 août dans un jardin d’eau magnifique ouvert au public à cette occasion.

En espérant que le temps soit favorable!!! Mes cartons supporteraient mal la "drache" nationale...Clin d'oeil

Au plaisir de t’y rencontrer...

Aff-M-N termin

Commentaires

Arts Et Peinture Visite sur ton blogs bonne chance pour votre exposition et soyer nombreux

Écrit par : ITALO | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

ah oui! tu l'avais postée déjà cette invitation non? si j'habitais le coin nul doute que je serais venue voir ton travail. tout est si beau!
je te souhaite une belle réussite.
à bientôt Marie Noëlle!
Un pharaon égyptien définit le secret du bonheur sous forme d’une métaphore: marcher dans la nature à la rencontre de nos tendresses, une notion de mouvement, dans un contexte naturel, vers ce qui nous tient à cœur.
On dit que l’argent ne fait pas le bonheur et c’est vrai, pourtant point de bonheur possible quand les besoins primaires de subsistance ne sont pas comblés. Comment penser à rechercher la plénitude morale quand le ventre tressaille aux assauts de la faim?
Même les gens heureux se plaignent. La moitié des sujets qui disent qu'ils sont satisfaits de leur vie dans son ensemble déclare également des inquiétudes variées. Bonheur et plaintes ne s'excluent pas mutuellement. On recense autant de jeunes suicidaires dans les classes nanties que chez les défavorisés voire plus: il y avait moins de suicides chez nos aïeux qui trimaient si dur que le temps de penser leur était compté.

Alors, c’est quoi le bonheur? Pour moi c’est un accomplissement personnel: pas besoin de reconnaissance extérieure quand la plénitude est là, la conscience d’être en accord avec soi-même.
Les activités les plus efficaces dans la quête du bonheur sont celles qui permettent de s’y absorber, qui sont agréables, des éléments sociaux, variés et/ou nouveaux et valorisants. Cela vaut la peine d’explorer plusieurs activités afin d’en avoir un large éventail.
Le contact humain est essentiel: quand on se sent en accord avec soi même il est facile d’aller vers les autres et d’être à leur écoute. Nous sommes faits pour avoir des liens sociaux sources de richesse et d’épanouissement. Pour moi, une soirée de discussion avec un groupe d’amis vaut bien toutes les émissions de télé, même les meilleures par l’échange, le contact qu’elle apporte. Un travail accompli au coude à coude, même le plus dur devient source de joie dés lors qu’on se sent en harmonie avec le ou les autres.
Se concentrer sur l’accessible: je ne serai jamais une chanteuse d’opéra oui, mais je sais animer un atelier de lecture: c’est-ce que je vais partager, je me contenterai de fredonner sous la douche et ce n’est déjà pas si malJ!
Être soi-même est merveilleux: inutile de tricher pour se valoriser au risque de décevoir l’ami potentiel car on se découvre toujours quand l’attention se relâche!

Je suis effarée d’entendre les personnes interrogées sur leur conception du bonheur ou du moins sur leurs aspirations: la maison passe avant tout et c’est bien, c’est symbolique une maison, un toit sur la tête de sa famille. Mais ensuite vient la voiture: nous avons tous ou presque un véhicule, fait-il notre joie? Puis le voyage: peut-être ne suis-je pas la mieux placée pour en parler, j’ai beaucoup voyagé dans ma vie et je le fais encore, mais pour beaucoup, ce n’est pas tant le plaisir d’être ailleurs, de rencontrer d’autres horizons, d’autres cultures qui comptent mais le fait de pouvoir dire au retour: « j’ai fait tel ou tel pays ». Leur plaisir est là, pouvoir faire des envieux chez les moins chanceux ou du moins l’idée qu’ils se font de ceux qui n’ont pas fait ce choix. On retrouve cela d’ailleurs chez les personnes qui vont assister à un très beau spectacle et qui, plutôt que communier, partager son amour en participant, vont avoir l’œil rivé à leur petit écran de portable afin de pouvoir montrer les images et dire j’y étais!
Si le plaisir de voyager est là, il se suffit à lui-même! Faire partager ses souvenirs par photos et récits au retour c’est formidable mais là ne doit pas être la finalité du plaisir, ce n’est pas cela qui doit apporter du bonheur mais vivre l’instant présent là, dans ce lieu qui nous tentait et que nous découvrons enfin. De même, applaudir, rire, pleurer, rêver lors d’un spectacle, c’est-ce pour quoi, des mois à l’avance nous avons retenu des places alors le portable sera très bien au fond du sac et savourons l’instant en oubliant tout ce qui n’est pas ce qui se fait là, devant nous, sur une scène et non par minuscule écran interposé.

Le bonheur au fond c’est çà, nous y revenons toujours: profiter pleinement de l’instant présent, en accord avec soi et ce qui nous entoure. Le bonheur, c’est l’état d’esprit de quelque un d’ouvert, à l’écoute de la vie.
http://libres2.skynetblogs.be

Écrit par : mimi | 20/08/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour ton visite sur mon blog,Marie-Noelle,qui sait,peut-etre on va se rancontrer quand tu viens encore une fois dans ma ville :-).Bravo pour l'exposition,on peut avoir de photos...?

Écrit par : kati | 01/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.