05/12/2008

Violences sexuelles en RDC

femmes

Campagne des femmes congolaises contre les violences sexuelles en RDC

Tous les jours 40 femmes sont victimes de viol à l'Est de la République Démocratique du Congo. Cela est désormais connu de tous. Pour autant la violence envers les femmes continue. Alors que faire de plus?

La Campagne des femmes Congolaises contre les violences sexuelles en République Démocratique du Congo (RDC) est une initiative des associations de femmes situées à l’Est de la RDC pour renforcer l’efficacité de la lutte contre les violences sexuelles.

 

L’ampleur de la violence sexuelle à l’Est de la RDC est un phénomène connu, documenté et rapporté tant par les médias que par les ONG, les institutions internationales et les États. Les initiatives et les appels à la mobilisation contre les violences sexuelles se sont multipliés depuis les quatre dernières années, sans pour autant produire de résultats concrets sur le terrain.

La Campagne est née du besoin de renforcer l’efficacité de la lutte contre les violences sexuelles et de s’assurer que l’aide mobilisée soit directement acheminée aux victimes. Pour ce faire la Campagne a entrepris de: 

 

  • répertorier l’information sur les différentes initiatives et campagnes relatives aux violences sexuelles en RDC;
  • les mettre en ligne de manière à favoriser l’accès à l’information pour les acteurs sur le terrain;
  • plaider pour une meilleure coordination de l’aide sur le terrain; faire reconnaître le rôle essentiel des associations d’aide aux victimes;
  • s’assurer que les besoins des victimes soient satisfaits;
  • s’assurer que les auteurs des crimes de violence sexuelle soient poursuivis.

Pour ce faire la Campagne appelle : 

  • Les organisations internationales, les agences publiques d’aide au développement, les organisations non gouvernementales internationales à délocaliser les centres de décisions pour les implanter au cœur des régions les plus touchées par les violences sexuelles;
  • Les organisations internationales, les agences publiques d’aide au développement et les OING à développer des relations de travail et de partenariat qui incluent les ONG locales de femmes aux processus de décision concernant la lutte contre les violences sexuelles;
  • Les organisations internationales, les agences publiques d’aide au développement et les OING à reconnaître aux ONG locales le droit de prendre part aux décisions au même titre que les acteurs étatiques et les autres membres de la communauté internationale;
  • Le gouvernement de la RDC à mettre en œuvre la loi sur la violence sexuelle, à renforcer les capacités des forces de police, à mettre les ressources suffisantes à la disposition de l’appareil judiciaire, et à offrir aux victimes les ressources médicales et psychosociales nécessaires.

 

La Campagne est un cri d’alarme des ONG locales face au manque de coordination, au manque de considération dont elles sont l’objet, à l’inadéquation des actions par rapport aux besoins du terrain, ce qui nuit à la pérennité et à l’efficacité de la lutte contre les violences sexuelles sur le long terme.

 

 Le rapport d'Amnesty International sur les violences sexuelles en République Démocratique du Congo est disponible sur le net à l'adresse suivante.

http://www.amnesty.org/fr/library/asset/AFR62/018/2004/fr/dom-AFR620182004fr.html

Je vous invite à le lire pour mieux comprendre ce qui se passe à l'Est du Congo et à signer la pétition proposée sur les site des femmes congolaises:

http://www.rdcviolencesexuelle.org/site/fr/node/19

 

 

 

 

Commentaires

Laisse c'est gens là tranquil. Ne mets pas ton nez dans leurs affaires. Arrêtes de les exploiter, ils n'on jamais demandé ton aide. Chacun chez soi. Quand tu penses que c'est nous qui devons payer les militaires pour aller rechercher les colonisateurs quand les nègres en ont marres d'eux !!!!!!

Écrit par : Merryl | 20/12/2008

Répondre à ce commentaire

"choisis bien tes mots, car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure" Pensée Navajos J'ai hésité à retirer ce commentaire...Mais en cette veille de Noël, je n'ai pas envie de le faire...Je regrette ce langage insultant mais comme il est signé...Je vous laisse à tous le soin d'apprécier!
Joyeux Noël!

Écrit par : Marie-Noëlle | 20/12/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.